Comment s'abime le cartilage ?

 

1. Les accidents

Les fractures articulaires : un ou plusieurs morceaux de l’articulation se cassent. La réparation est souvent difficile, comme le cartilage n’a pas de cicatrisation spontanée, sa vitalité à long terme est alors compromise.

2. Les traumatismes sportifs

Chute ou accident sportifs : plusieurs lésions peuvent alors s’associer : lésions ligamentaires, méniscales et cartilagineuses. Usure précoce de la zone portante par excès de contraintes : en fonction des sports pratiqués et de leur intensité.

3. Les ostéochondrites : « nécrose de l’os »

L'os n’est plus nourrit et se dégrade La zone d’ostéochondrite peut être instable et finir par se libérer dans l’articulation, laissant alors un cratère, souvent relativement important (de 1cm à 3cm).

Cliquez sur les petites images pour les agrandir, cliquez sur les grandes images pour les réduire. Merci.

L’ostéochondrite peut rester asymptomatique très longtemps, sans libération de corps étrangers dans l’articulation. Mais le cartilage en regard est souvent mal nourrit, il est mou à la palpation, il est peu solide. Cela provoque des douleurs, notamment lors des pratiques sportives.

4. Les infections articulaires : arthrite septique

Les bactéries détruisent le cartilage, elles détruisent les chondrocytes (cellule formant le cartilage). Lorsque l’infection est combattue, les dégâts faits sur les cellules persistent car le cartilage ne se réparé pas seul.

Cela provoque souvent une dégradation précoce de la surface cartilagineuse.

5. Les grades lésionnels selon ICRS

cartilage les lesions

I : lésion superficielle
II : atteinte plus profonde du cartilage
III : lésion sévère atteignant l’os sous jacent (sous chondral)
IV : Os sous chondral dépassé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les différentes techniques de réparation du cartilage :

La réparation par micro fractures ou la réparation par mosaic plasties

 

 

 

Haut de page